Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Rubriques :

Vidéo du moment

Album photos

brochet powerfishing

/ / /

Blackbass de fin de saison :

"lentement mais sûrement" !



     Après l’été, alors que la température commence à baisser, beaucoup de pêcheurs abandonnent la pêche du bass pour s’adonner à la traque des autres carnassiers. Et pourtant, même s’il devient de plus en plus rare de les apercevoir à la surface de l’eau, les bass n’en sont pas moins actifs. Bien au contraire, il est temps pour eux de faire leurs réserves avant l’hiver !
Je vais donc vous présentez plusieurs méthodes qui m’ont permis de réussir cette pêche de fin de saison, bien différente de la pêche estivale de ce superbe poisson de sport :

La pêche au Swimbait
Le spinner en "slow-rolling"
Au long-bill dans les profondeurs
Au bon vieux shad en "slow retrieve"


La pêche au Swimbait :

bbfs1
bbfs2

bbfs3Comme mentionné dans le titre, la pêche du Bass en fin de saison est une pêche assez lente. En effet, fini le temps où les bass se promènent et arpentent leur territoire à longueur de journée. Fini le power-fishing ou la pêche à vue !
Avec le rafraîchissement, nos compagnons de jeux arborent souvent un autre comportement proche de celui d’un autre carnassier : le brochet.
En effet, j’ai pu constater (du moins sur les spots que je pêche) que les Bass sont souvent calés sur des spots précis (racines, nénuphars immergés, …) et n’en bougent que rarement. Ils attaquent alors les proies qui passent à leur portée ! Un leurre de taille conséquente se déplaçant lentement est alors de bonne augure. Il vous suffira donc de ramener votre swimbait de façon linéaire et lente, et à la bonne profondeur (souvent en pleine eau ou prêt du fond).
Attention car les attaques sont souvent violentes !!!


Le spinner en slow-rolling :


bbfs4
bbfs5C’est à cette saison que le « spinner » donne le meilleur de lui-même sur nos chers Black-Bass (y compris sur les grosses perches d’ailleurs).
Ramené lentement et près du fonds, il vous réservera de belles surprises. N'hesitez pas à stopper fréquemment la récupération de façon a reprendre contact avec le fond. Mon conseille est d’y ajouter un leurre souple ressemblant à une écrevisse car les carnassiers s’en gavent à cette période de l’année! Encore une technique très simple et payante. Idéale pour les personnes qui débutent dans le domaine de la pêche aux leurres.



Au long-bill dans les profondeurs :

bbfs6       bbfs7

bbfs8Voici une technique efficace pour aller chercher les Bass dans les profondeurs ou dans les trouées. Elle nécessite l’utilisation de la tresse ainsi qu’une canne de puissance adaptée (light ou médium en fonction du poids des leurres que vous utiliserez).
Une fois équipé, il n’y a plus qu’à lancer votre leurre juste après la zone propice. Là, vous ramenez linéairement votre leurre jusqu’à le faire plonger vers les abysses. Ensuite, entrecoupez récupération lente (sur quelques centimètres) et longues pauses. Pensez à bien garder le contact lors des pauses, cela est décisif. En cas de vent, gardez le scion au ras de l’eau pour bien sentir la moindre tape. En effet et contrairement aux techniques précédentes, les touches on tendance à être plus discrètes. Puis ensuite : ferrage à la touche! Ceci est une bonne technique pour les poissons éduqués.


Au bon vieux s
had en slow retrieve :


bbfscaptainoj
bbfs9
bbfs10Technique qui nécessite elle aussi de pêcher en tresse. Pour ma part, l’animation est un peu différente de celle que j’utilise pour le sandre. Tout d’abord, je lance le leurre puis le laisse couler au fond. Je ramène ensuite mon shad lentement sur quelques dizaines de centimètres puis le pose à nouveau au fond. J’effectue alors une pose assez longue (5 secondes) et ainsi de suite. Lorsque je pêche des zones où le fond est tapissé d’herbes, je le ramène linéairement et lentement sans pose, au ras des herbes. Je sous-plombe alors légèrement mon leurre pour qu’il ait une nage plus planante. Il est intéressant d'utiliser un attractant pour booster votre shad sur ce type de pêche. C'est une technique parfaite pour prospecter les souches immergées et autres postes invisibles.


Pour conclure, bien que vous connaissiez certainement déjà ces techniques pour la pêche d’autres carnassiers, elles peuvent être très redoutables sur le black bass si elles sont bien adaptées à la pêche de ce dernier et à son comportement alimentaire. Evidemment, aucune de ces méthodes ne sont sélectives et vous serez amené à toucher toutes les espèces de carnassiers que l’on rencontre dans nos eaux.
N’hésitez pas à laisser vos remarques et suggestions pouvant apporter un plus à cet article.

" Que la concentration soit avec vous ! "

                                                                                          Christopher

Partager cette page

Repost 0
Published by